Pourquoi manger bio ? Découvrez les (véritables) raisons-clés

Un aliment biologique est un aliment issu de l’agriculture ou de l’élevage biologique et  qui suit ainsi une règlementation stricte. Par exemple, les fruits et les légumes biologiques ont été cultivés sans l’emploi de produits chimiques pour fertiliser ou éliminer les insectes ou les parasites.

Quant aux aliments biologiques d’origine animale tels que le lait, les viandes ou les œufs, les animaux doivent avoir été nourris également avec du fourrage issu des cultures biologiques. De plus, les animaux doivent vivre dans des conditions respectueuses. Par exemple, les vaches doivent manger librement et les poules ne doivent pas pondre des œufs comme si elles étaient des machines.

Les aliments bio sont plus sains et nourrissants

Les produits bio ne contiennent pas de substances artificielles. Les aliments issus de l’agriculture écologique sont assimilés correctement par l’organisme sans altérer ses fonctions métaboliques. Selon les spécialistes en nutrition, une grande partie des maladies dégénératives sont causées par l’alimentation.

D’autre part, dans l’agriculture biologique, les aliments sont cultivés dans des sols plus équilibrés avec des engrais naturels. Ainsi, les produits sont plus nourrissants puisqu’ils contiennent des niveaux élevés de vitamines, particulièrement la vitamine C et les minéraux essentiels tels que le calcium, le magnésium, le fer et le chrome.

Les aliments bio ne contiennent pas de substances synthétiques

Les produits bio ne contiennent pas d’additifs synthétiques pouvant provoquer des problèmes de santé tels que l’ostéoporose, les migraines et l’hyperactivité. Ainsi, les agriculteurs écologiques n’emploient pas de produits agrochimiques et respectent les rythmes naturels. En effet, il est prouvé que l’incorporation de substances synthétiques dans les cultures ou la production d’aliments n’est pas indispensable.

Les aliments bio ne contiennent pas de pesticides

C’est l’avantage le plus évident. L’agriculture conventionnelle fait appel à plus de 400 pesticides dont la plupart sont considérés allergéniques, neurotoxiques et cancérigènes. La moitié des fruits et des légumes issus de l’agriculture traditionnelle possède quelques résidus. En effet, selon une étude allemande, on consomme en moyenne 0,4 milligrammes de pesticides sur chaque kilo de fruits ou de légumes.

Au lieu de pesticides synthétiques, l’agriculteur écologique utilise des substances qui existent déjà dans la nature telles que le sulfate de cuivre ou le souffre ainsi que des préparations à base de plantes.

Une saveur comme celle d’autres temps

Une autre raison pour consommer des produits écologiques est récupérer la saveur d’autrefois. En effet, l’utilisation d’engrais chimiques augmente la proportion d’eau dans les aliments. Dans les aliments bio, cette proportion est mineure et de cette manière, les agents aromatiques sont plus concentrés. Par exemple, les critiques écologiques possèdent 24% plus d’huiles essentielles.

Vous pouvez favoriser la croissance économique locale

Lorsque vous achetez des aliments écologiques produits dans votre localité, vous appuyez une pratique éthique et durable avec l’environnement. De plus, vous vivrez dans une zone où la terre, l’eau et l’air sont moins pollués. Si vous achetez des produits locaux bio, vous contribuerez à la croissance économique locale.

De plus, lorsque vous vous nourrissez avec des aliments bio produits au niveau local, vous sentez plus de sécurité puisque vous savez où ils ont été produits. Vous pouvez connaître les producteurs et savoir sous quelles conditions ils travaillent.

Les produits bio ne contiennent pas d’antibiotiques

Un autre avantage des aliments bio dérivés des animaux est que pour le traitement de maladies, on utilise des méthodes sanitaires naturelles qui ne laissent pas de résidus dans la chaîne alimentaire. La question des antibiotiques est spécialement délicate vu que lorsqu’ils passent aux êtres humains, le potentiel thérapeutique de ces médicaments diminue chez ces personnes.

Consommer bio, c’est conserver la planète

L’agriculture biologique respecte beaucoup plus l’environnement que l’agriculture conventionnelle qui génère beaucoup de problèmes environnementaux comme la destruction et la salinisation du sol, la pollution du sol à cause des engrais et des pesticides ou la perte de biodiversité génétique. Au contraire, l’agriculture biologique évite ces problèmes.

De plus, les produits bio respectent la faune puisqu’elle ne génère pas de résidus polluants, elle génère moins de dioxyde de carbone, elle prévient l’effet de serre et contribue aux économies d’énergie puisqu’elle profite au maximum des produits renouvelables.

Ainsi, lorsque nous consommons des produits bio, nous évitons la pollution de la terre, de l’eau et de l’air. Nous collaborons avec la préservation de la planète.

Separator image Publié dans santé.