Minidril : aussi connue comme Ovranette en France, aide à réduire les douleurs pendant les règles

pilule

Si plusieurs pilules dans le commerce sont connues pour diminuer les douleurs ressenties pendant les règles, Minidril est spécialement reconnue comme étant une des plus efficaces en aidant à réduire considérablement ces maux mensuels.

La composition et posologie du Minidril

Ce médicament est composé de lévonorgestrel et d’éthinylestradiol qui sont ses principes actifs. Uniquement délivré sous prescription médicale, il est souvent utilisé comme moyen contraceptif et dans le cadre d’une interruption de grossesse. Minidril est à prendre comme chaque pilule que l’on retrouve sur le marché : un comprimé à heures fixes pendant 21 jours, suivi de 7 jours d’arrêt obligatoire entre chaque plaquette prise.

Sa prise est toutefois soumise à des règles strictes dans le but de préserver la santé des consommatrices. Ce médicament peut être pris immédiatement après une interruption de grossesse ne dépassant pas le premier trimestre. Suite à une interruption au-delà de ce délai ou après un accouchement, il est nécessaire d’observer une attente minimum comprise entre 21 et 28 jours avant de pouvoir commencer la prise de cette pilule.

Pour qu’elle soit efficace, il est recommandé de ne pas interrompre se prise plus de 7 jours consécutifs, car une prise continue durant ce laps de temps est nécessaire à l’inhibition de l’axe hypothalamo-hypophyso-ovarien. Pendant les trois semaines de prise des comprimés, la consommatrice doit respecter certaines conditions garantissant l’efficacité du médicament, telle que l’heure ou la fréquence de la prise.

Diminution de la douleur pendant les règles

Cette diminution des douleurs lors des règles est en fait ce qu’il conviendrait d’appeler un effet secondaire avantageux. Il a été constaté scientifiquement que ces douleurs diminuent avec l’âge, mais que les pilules sont d’une grande aide pour les supporter. En effet, elles aident à réduire les maux ressentis de manière importante.

Ces douleurs sont généralement dues à une hypersensibilité de l’utérus se caractérisant entre autres par des crampes, des nausées, des diarrhées, et des douleurs aux reins. Le taux important de prostaglandines dans le sang qui coule pendant les règles est aussi un facteur qui détermine l’intensité des douleurs ressenties.

Une femme sur deux, et particulièrement des jeunes filles, souffre de douleurs plus ou moins tolérables pendant ses règles. Si les méthodes naturelles telles que la pratique d’exercices physiques, la détente ou l’utilisation de boissons chaudes ne suffisent pas à soulager efficacement, le médecin traitant ou le gynécologue peut alors prescrire le Minidril pour traiter la douleur.

Separator image Publié dans santé.