La série Assassin’s Creed a besoin de se renouveler

série Assassin’s Creed

A force de sortir quasiment deux jeux par an depuis 2007, voire 3 pour 2009 l’année la plus prolifique, la série Assassin’s Creed semble s’être épuisée. La preuve avec le dernier épisode Assassin’s Creed Syndicate plutôt moyen et dans lequel on a tendance à s’ennuyer rapidement. Il est temps pour Ubisoft de faire une petite pause pour cette saga, afin de revenir dans 2 ou 3 ans avec un nouvel épisode novateur et qui aura été véritablement finalisé dans son développement. Sinon, peut-être faut-il tout simplement en terminer avec cette série de jeux vidéo permettant de se consacrer dans la création d’une nouvelle série inédite.

9 ans et 17 jeux

Comme la série de jeux vidéo Call of Duty, celle d’Assassin’s Creed sort un nouveau jeu trop rapidement, sans laisser le temps au joueur de digérer le précédent épisode. Si pour des jeux de sport comme Fifa ou PES cette redondance se comprend, bien que parfois une simple mise à jour de transferts et des caractéristiques des joueurs suffirait, pour un jeu d’aventure comme la série d’Ubisoft, cela énerve à la longue.

En 9 ans d’existence depuis le premier épisode sorti en 2007, en tout 17 jeux bénéficiant du label Assassin’s Creed sont sortis. On intègre à la fois les épisodes principaux, leurs extensions, et les aventures parallèles présentes sous le nom de Assassin’s Creed Chronicles et qui se déroulent dans un univers en 2,5D.

Autrement dit, cette succession de jeux en 9 ans, c’est trop. On arrive quasiment à deux jeux par an. Au final, cela agasse et surtout ça se ressent sur la qualité des jeux et notamment des derniers épisodes qui sont sortis bugués sur PC et avec Ubisoft qui ne cesse de faire des allers-retours au niveau du gameplay.

Un dernier épisode qui ne restera pas dans les mémoires

Nous nous intéressons uniquement à la série principale dont le dernier épisode, Assassin’s Creed Syndicate, est sorti fin 2015. La version PC a été entachée par plusieurs bugs, qui ont depuis été corrigés. Même s’ils étaient moins nombreux et importants que ceux présents dans l’épisode de 2014 se déroulant à Paris et quasiment injouable sur PC à sa sortie, il reste que c’est de plus en plus fréquent dans l’univers des jeux vidéo d’avoir des jeux qui sortent bugués. Le joueur est obligé d’attendre les premiers patchs, ce qui montre un total manque de respect de la part des développeurs. La recherche de la rentabilité est normale pour n’importe quelle entreprise, mais cela ne doit pas interférer sur la qualité.

Ce dernier épisode se déroule à Londres en pleine révolution industrielle. L’ambiance est d’ailleurs plutôt bien réussie, comme dans les précédents épisodes. Le problème, c’est que le gameplay marque un retour en arrière, et que l’on s’ennuie très rapidement dans cette aventure. L’amusement des premiers opus n’opère plus et on est lassé par le peu d’innovation.

Abandon ou renouveau

Si elle veut survivre et continuer d’exister, la saga Assassin’s Creed doit prendre un peu d’air et les développeurs doivent prendre plus de temps pour le prochain épisode. L’objectif étant de redonner un coup de jeune à la série et tout en gardant le concept de base, revoir complètement les différents aspects du jeu. Ainsi, un nouvel épisode qui sortirait dans 3 ans en étant soigné et innovant ferait énormément de bien à la série.

L’autre solution est d’arrêter avec cette saga qui aura déjà connu deux générations de consoles et de se lancer dans un nouveau projet. En plus, un long métrage devrait sortir au cinéma cette année, ce qui pourrait être une excellente conclusion. Dans tous les cas, il ne faut pas qu’Ubisoft sorte un nouvel épisode, même une extension, l’année prochaine.