L’or et livret A : n’ont plus la cote !

gold-or

L’or n’est plus le placement refuge qu’il était

Très souvent, quand les produits d’épargne ne sont plus performants, l’or est l’un des rares refuges pour ceux qui désirent augmenter la valeur de leur épargne, sans pouvoir investir dans l’immobilier ou dans la bourse. Le problème, c’est que la valeur de l’or ne cesse de diminuer depuis quelque temps.

Il fallait vendre

Le plus difficile quand on investit son argent sur un placement dont la valeur varie à la hausse comme à la baisse, c’est de vendre au bon moment. C’est le cas pour valeurs mobilières à la bourse, pour l’immobilier, mais aussi pour l’or. Tant que la valeur grimpe, il n’y a pas d’inquiétude. Pourtant, on devrait déjà s’interroger jusqu’où elle va grimper puisqu’elle ne pourra le faire indéfiniment.

Ainsi, l’or a vu sa valeur fortement augmenter entre 2010 et 2011, pour atteindre alors 1912 dollars l’once. Si cette valeur a ensuite plutôt stagné, avec quelques chutes et hausses sans jamais atteindre de nouveau ces 1912 dollars, elle ne cesse de chuter depuis quelque temps. Si bien que ces derniers mois, elle atteint son plus bas niveau depuis 2010, avec 1100 dollars l’once. L’une des raisons est l’appréciation du dollar et le ralentissement des la croissance chinoise et indienne.

Certains ont peut-être eu le nez fin en vendant leur or avant la chute. Pour les autres, il va falloir attendre que la valeur grimpe de nouveau. D’ailleurs c’est le meilleur moment pour investir dans l’or. Le problème c’est que l’or peut mettre énormément de temps à regrimper.

Le livret A n’a plus la cote

Alors qu’il est encore le produit d’épargne le plus ouvert en France, on est peut-être à un tournant dans l’histoire du Livret A. En effet, de plus en plus de Français sont prêts à déplacer leur épargne du fameux livret pour la placer sur un autre produit rémunérateur. La principale cause c’est bien évidemment le faible taux du Livret A.

Un taux à moins de 1 %

Depuis 2-3 ans le taux du Livret A n’a cessé de diminuer. Alors qu’il était encore supérieur à 2 %, il est désormais à moins de 1 %. Plus précisément, le Livret A propose désormais une rémunération de 0,75 %. Ce taux est calculé selon certains indices dont l’inflation. Or, en Europe et en France, contrairement aux Etats-Unis, on fait de la lutte contre l’inflation un point essentiel de l’économie. Le problème c’est que la baisse de l’inflation entraine également une baisse du taux du livret A.

Cependant, on a déjà vu des gouvernements maintenir la valeur du taux malgré la baisse de l’inflation. En effet, c’est à l’Etat que revient la décision finale, et rien ne l’oblige à suivre les indices de calcul. Le problème, c’est qu’actuellement le gouvernement cherche à relancer l’économie via la consommation. Cela passe donc par une réduction de l’intérêt des produits d’épargne pour encourager les Français à dépenser.

D’autres placements apparaissent donc plus avantageux comme le PEL, l’assurance-vie, l’immobilier ou la bourse.

Separator image Publié dans Finance.