Quel masque choisir en cas d’épidémie ?

les masques FFP2 et FFP3

On distingue deux principaux types de masque. D’une part, les masques de protection et d’autre part le masque antiprojections. À l’heure où les maladies virales constituent un réel danger, il convient de bien se protéger, et protéger son entourage par la même occasion. Mais dans ce cas, lequel des deux masques choisir ?

Qu’est-ce qu’un masque de protection ?

FFP2 ou FFP3 : ce sont deux masques de protections que l’on qualifie de dispositifs de protection respiratoire. Ces derniers figurent parmi les meilleurs boucliers pour éviter d’inhaler, mais aussi de projeter des virus dans l’air. En d’autres termes, ils permettent d’éviter d’inspirer les virus en suspension dans l’air. Pour arriver à un tel niveau d’efficacité, les masques de protection FFP2 et FFP3 sont composés de plusieurs couches. Certains modèles comportent une soupape expiratoire pour optimiser le confort. Mais tous les masques ne se valent pas. Il convient de choisir les modèles avec la norme européenne EN149 : 2001. D’après ce standard, ces masques de protection retiennent respectivement 84 % et 99 % des particules.

Quelle est la durée d’efficacité des masques de protection ?

Contre les virus tels que celui de la famille des Coronavirus, les masques FFP2 sont très efficaces. Cela suppose bien entendu d’observer un certain nombre de règles d’utilisation à respecter à savoir leur durée d’usage qui va de 4 à 8 heures. On veillera également à bien les appliquer sur le nez. On doit donc faire en sorte que le masque épouse parfaitement l’os du nez et recouvre bien les ailes du nez. En procédant ainsi, ces masques demeurent étanches. Dans tous les cas, on doit s’en débarrasser après utilisation.

Quand peut-on porter les masques FFP2 et FFP3 ?

Les masques FFP2 sont tout aussi efficaces contre les virus que d’autres formes de maladie respiratoire. On mentionnera notamment les épidémies virales tels que la grippe, le SRAS ou encore la tuberculose. On peut également s’en servir pour circuler librement dans les milieux avec un fort taux de pollution.

Concernant les masques FFP3, ils sont recommandés pour leur haute capacité de filtration. On peut effectivement les porter dans presque toutes les situations. Par ailleurs, ils sont plus filtrants que les masques à gaz.

Quand utiliser les masques antiprojections ?

Le masque antiprojection est plus communément connu sous le nom de « masque chirurgical ». Il sert surtout à piéger les gouttelettes de salive du porteur durant son utilisation. Le masque antiprojection évite donc à un patient contagieux de contaminer son entourage. En revanche, comme il n’a aucune propriété filtrante, il n’empêche pas le porteur d’être partiellement infecté par les virus.

Separator image Publié dans santé.