JO 2016, la France peut-elle intégrer le top 5 ?

jo-2016

Il faut remonter aux JO de 1996 se déroulant à Atlanta, pour voir la France terminer dans les 5 meilleures nations. D’ailleurs, cela ne nous est arrivé que 8 fois depuis les premiers JO en 1896. Si nous avons une position relativement constante depuis plusieurs éditions, à chaque fois une autre nation que l’on n’attendait pas forcément si haut nous passe devant. Cette année, nous avons peut-être de véritables chances de terminer dans les 5 premières nations avec la Russie qui ne pourra pas envoyer tous ses meilleurs athlètes pour cause de dopage et le Royaume-Uni et la Corée du Sud qui ne feront peut-être pas aussi bien qu’il y a 4 ans.

Souvent dans le top 10, mais rarement dans les 5 premiers

La France est un pays de sports. Nous avons la chance d’avoir de bons représentants dans de nombreuses disciplines. Le problème c’est que l’on n’a pas toujours de grands champions capables de gagner. La France est généralement présente dans toutes les disciplines, et nombreuses sont celles où nous avons des chances de médailles, mais bien souvent on termine au pied du podium ou 3e et moins souvent 2e et 1er.

Si les JO Comptabilisait des points de la 1ère à la 10e place pour chaque épreuve, la France terminerait sûrement 4e ou 5e à chaque JO.

Une seule fois nous avons terminé 1er, c’était en 1900 lors de la 2e édition des JO. Ensuite, nous avons obtenu trois 3e place en 1924, 1932 et 1948. Une fois seulement nous avons terminé 4e nation en 1908. Et quatre fois, nous avons fini à la 5e place, c’était en 1896, 1912 et 1996.

Généralement, on termine souvent entre la 5e et la 10e place. D’ailleurs, si on fait la moyenne sur toutes les éditions, la France a un classement moyen de 8e.

Atteindre la barre des 15 médailles d’or

Si on regarde les dernières éditions, on remarque que pour se classer en 5e position il faut avoir environ 15 médailles d’or. Il faut donc que 15 sportifs ou équipe remportent leur épreuve. Sachant qu’en tout il y a 306 épreuves, 15 disciplines représentent à peine 5 % du Total. Cela parait donc faisable.

Logiquement on pense à Teddy Riner, l’équipe de France de Hand, Renaud Lavillenie, Florent Manaudou, Camille Lacourt, le relais 4×100 m hommes en natation, l’équipe de France féminine de foot, le duo Billy Besson – Marie Riou en voile Nacra 17, le duo Nicolas Mahut – Pierre-Hugues Herbert en double masculin de tennis, Charline Picon en planche à voile RS:X et son homologue Pierre Le Coq. Au total cela fait 11 médailles d’or. Et encore, il faut qu’ils gagnent tous.

Seuls Teddy Riner, Manaudou, le duo Billy Besson – Marie Riou et le duo Nicolas Mahut – Pierre-Hugues Herbert sont réellement favoris dans leur discipline. Seulement, on devrait également avoir le droit à des surprises dans des épreuves où l’on s’attend moins à obtenir une médaille d’or.

Bref, les 15 médailles d’or ne sont pas mission impossible, mais il faudra que les favoris soient là et que des outsiders passent un cap.

Une cinquième place atteignable

Le classement devrait une nouvelle fois être dominé par les Etats-Unis qui ont toujours terminé 1ers lors des 5 précédentes éditions, excepté en 2008 lors de JO de Pékin ou la Chine leur avait ravi la première place. A chaque fois, les Etats-Unis atteignent environ 100 médailles, dont plus d’une trentaine en or.

En deuxième place, la Chine ne devrait pas être inquiétée. Elle va peut-être même une nouvelle fois venir titiller les Etats-Unis.

Généralement, c’est la Russie qui occupe la 3e place ou la 2e avant que la Chine n’explose. Cependant, cette fois, suite à l’affaire de dopages organisés par l’Etat russe, le pays devrait être affaibli. Il est même probable que pour la première fois depuis longtemps, la Russie termine au-delà du top 5. Une bonne opportunité pour la France.

La troisième place pourrait donc être récupérée par l’Allemagne ou la Grande-Bretagne. A savoir si cette dernière sera capable de réitérer son exploit d’y a 4 ans lorsqu’à domicile elle avait terminé 3e meilleure nation avec 29 médailles d’or et 65 médailles en tout. D’habitude, elle tourne plutôt autour de 10 médailles d’or et 30 médailles. Néanmoins, depuis 2008, la Grande-Bretagne semble réellement se présenter comme la première nation européenne, alors qu’avant elle terminait toujours derrière l’Allemagne, la France et l’Italie. La Corée du Sud est également une nation relativement régulière avec aux alentours de 9 à 13 médailles d’or, grâce à quelques disciplines où elle excelle : tir à l’arc, tir ou Taekwondo.

La France peut donc profiter d’une Russie affaiblie, d’une Corée bloquée à 13 médailles d’or maximum, pour atteindre la 5e place. Elle peut même espérer gagner une place supplémentaire, si les Allemands ou les Britanniques ont un peu moins de réussite. Néanmoins, il faudra tout de même que les Français soient au rendez-vous et surtout qu’une autre nation comme le Japon, l’Australie ou l’Italie ne créent pas la surprise.

Separator image Publié dans Sport.