Quelle est la fiabilité des alarmes sans fil ?

Toutes les grandes agglomérations sont soumises à un certain taux de criminalité. Dans ce contexte, sécuriser son domicile du mieux possible devient logiquement le souhait de nombreux ménages. Est-ce une solution fiable que d’opter pour un système d’alarme sans fil ? Quels sont les critères pour faire le meilleur choix possible ? Voici quelques éléments de réponse.

Les avantages d’une alarme sans fil par rapport à un système filaire

L’un des atouts majeurs de l’alarme sans fil, c’est bien sûr sa relative facilité d’installation. Contrairement aux systèmes filaires qui nécessitent toujours de faire appel à un professionnel tant l’installation est complexe, un système sans fil peut-être installé par vos soins. Néanmoins ce système sans fil ne pourrait bénéficier de la télésurveillance et reviendrait à de l’autoprotection. En effet, un système de télésurveillance est installé par un spécialiste, qui réalise l’ensemble des paramétrage et dispose dans le meilleur des cas des certifications vous garantissant une installation de qualité et répondant aux critères exigées par les assurances. Ils peuvent dans ce cas voir ici un exemple de pro en mesure de répondre à leurs attentes.

De plus, l’absence de fils rend l’agencement du système beaucoup plus esthétique, et surtout beaucoup plus discret. A l’inverse, un système filaire nécessite de réfléchir sérieusement en amont à la manière dont tous les câbles seront disposés, afin de limiter l’impact disgracieux sur la décoration de chaque pièce.

Et bien sûr, il est beaucoup plus simple de faire évoluer un dispositif non filaire que l’inverse une fois l’installation terminée.

Ne serait-ce que pour profiter d’un effet dissuasif. Une alarme se présente donc comme tout aussi impérative si la dissuasion ne suffit pas.

L’ajout de caméras de télésurveillance : indispensable ?

La question de pose en effet : s’il n’est pas obligatoire d’intégrer des caméras à votre dispositif d’alarme sans fil, cela constitue toutefois un plus non négligeable. En premier lieu, l’enregistrement des images permet aux forces de l’ordre de faciliter leur travail d’identification des intrus en cas de cambriolage.

Mais cela permet aussi d’améliorer la détection puisque des capteurs sont intégrés aux caméras. En cas de réelle intrusion, une compagnie de sécurité, la police ou des voisins peuvent être avertis. De la même façon, vous pouvez contrôler en direct les images à partir de votre smartphone.

Dans tous les cas, la transmission, qui détermine l’envoi des appels de sécurité à des numéros prédéfinis, doit faire l’objet d’un choix réfléchi. Une transmission de type GSM utilise des centrales équipées de carte SIM, tandis qu’une transmission de type RTC doit être reliée à la ligne téléphonique du domicile.

Multiplier les détecteurs pour en améliorer la fiabilité

Une alarme sans fil est relativement fiable. Mais il est possible d’améliorer progressivement son efficacité en lui ajoutant plusieurs éléments :

  • En lui associant des détecteurs d’ouverture et de porte, le résidant protège les points les plus sensibles de son domicile, tout simplement parce qu’il s’agit des zones d’accès.
  • Une sirène est généralement intégrée de base, mais en ajouter d’autres permet de surprendre un éventuel cambrioleur et de le placer dans un état de stress qui contribue à le pousser à l’erreur.
  • On peut également opter pour des rayons infrarouges, qui dès lorsqu’ils sont coupés, déclenchant une réaction de la part de votre dispositif de sécurité. Un complément ultra efficace pour votre dispositif de sécurité.
  • Evidemment, en plus d’assurer la sûreté de vos biens personnels, inclure des détecteurs de fumée ou d’inondation préservera tous les occupants de votre domicile de sinistres dangereux.

D’après les Echos, chaque foyer a une chance sur dix d’être cambriolé tous les 5 ans. Des chiffres qui poussent les Français à améliorer régulièrement la sécurité de leur habitation. Choisir la meilleure alarme sans fil devient donc progressivement l’une des priorités des ménages.

Separator image Publié dans Geek.