Euro 2012 : les favoris et les outsiders

L’Euro 2012 de football se déroule à partir du 8 juin jusqu’au 12 juillet prochain. De nets favoris se distinguent, mais des outsiders sont en embuscade dans une compétition qui reste très ouverte.

L’Allemagne, les Pays-Bas et l’Espagne, favoris logiques

Ses trois nations font figure de favoris incontestés, l’Espagne après un parcours sans faute lors des éliminatoires pourrait asseoir définitivement sa domination sur le football européen après une victoire lors de cet Euro (L’Espagne est tenant du titre après sa victoire en 2008 face à l’Allemagne), deux ans après son triomphe en Coupe du Monde.

Les Pays-Bas et l’Allemagne, placés dans la même poule lors des phases préliminaires sont aussi de sérieux prétendants dans la mesure où les deux équipes parviennent à se sortir de leur groupe de la mort, qui comporte aussi le Portugal qui peut créer la surprise et un adversaire moins redoutable avec le Danemark.

Une formation très offensive de la part des Pays-Bas est attendue avec une efficacité redoutable avec des joueurs qui brillent actuellement sur les terrains à l’image de Van Der Vaart, Van Persie, Robben, etc.

Des outsiders qui peuvent bouleverser la compétition

L’Euro 2012 peut réserver des surprises, qui pourraient venir de formations telles que le Portugal, l’Italie, la Russie et dans une moindre mesure la France. L’Angleterre semble trop fragile pour tirer son épingle du jeu, des nations comme la République tchèque ou la Grèce devraient selon toute logique faire de la figuration de même que la Pologne, l’un des pays organisateurs.

Attention néanmoins à l’Ukraine, qualifiée directement, car pays co-organisateur, avec en son sein des joueurs solides évoluant dans des équipes habituées aux compétitions européennes. Quant à l’équipe de France, en pleine reconstruction après le fiasco de la coupe du monde, les doutes sont de mise.

Separator image Publié dans Sport.