Dossier rachat de crédit : les informations sur l’emprunteur

Pour conclure un rachat de crédit, le prêteur examine le dossier de l’emprunteur, constitué par un certain nombre d’éléments.

L’âge et la situation familiale

La carte d’identité permet de déterminer l’âge du débiteur. Certains établissements financiers considèrent l’âge de l’emprunteur à la fin du crédit : 75 ans en général, parfois 85 ans. Une baisse des revenus est en effet envisagée à partir de la retraite, et les banquiers anticipent cette éventualité.

S’agissant de la situation familiale du débiteur, les banques apprécieront le statut de célibataire, marié(e), divorcé(e) ou veuf(ve). En cas de mariage, les emprunts souscrits engagent de façon solidaire les deux membres du couple, sauf excès avéré par l’un des contractants. Le rachat de crédit intervient alors pour résoudre une situation financière complexe.

Domicile et revenus de l’emprunteur

Résider en France est un critère majeur du rachat de crédit, que l’on soit propriétaire ou locataire. Il arrive que la personne n’ait pas de loyer (cas de l’hébergé par famille/amis). La banque anticipe néanmoins un loyer d’environ 350 euros comme charges du débiteur.

Les revenus, eux, sont appréciés sur la base de leur imposition, régularité et pérennité. Un salaire issu de contrat CDI constitue le meilleur revenu. Pour une profession libérale, commerciale ou artisanale, la banque tiendra compte de l’évolution des ressources sur les trois derniers exercices.

Enfin, le prêteur considèrera attentivement les trois derniers relevés de comptes bancaires, (y compris comptes épargnes) pour apprécier la gestion financière de l’emprunteur.

Separator image Publié dans Finance.