santé

Cigarette vs cigarette électronique : quelles différences au niveau des impacts sur la santé ?

Tout le monde sait que la cigarette est un danger pour la santé. Du coup, bon nombre de fumeurs cherchent des solutions pour arrêter définitivement le tabac. La cigarette électronique en fait partie. Mais les effets de cette dernière sur la santé restent encore flous pour beaucoup d’entre nous. L’article suivant fait le point sur les impacts de la cigarette et de la cigarette électronique sur la santé, afin de vous aider dans votre démarche.

Quels sont les effets du tabac sur la santé ?

Les conséquences du tabagisme sur la santé sont nombreuses et néfastes. C’est pour cela que des médias comme Je Suis Vapoteur militent profondément en faveur de la cigarette électronique, qui reste d’après eux l’une des armes les plus efficaces pour arrêter le tabac.

Une cigarette traditionnelle réunit pas moins de 4 000 substances dont beaucoup sont toxiques. Citons les goudrons, les agents de saveur, les gaz toxiques comme le monoxyde de carbone, mais aussi les métaux lourds comme le plomb.

Le tabagisme est responsable d’un cancer sur trois. Le plus répandu reste le cancer des poumons,  mais il peut aussi provoquer le cancer de la bouche, de la gorge, de la vessie ou du pancréas. Le tabac est à l’origine de maladies cardio-vasculaires comme l’hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux, les anévrismes et l’artérite des membres inférieurs. Fumer peut engendrer des maladies respiratoires chroniques, comme la bronchopneumopathie chronique obstructive, mais aussi d’autres pathologies comme le diabète, les gastrites, des psoriasis, des infections ORL et dentaires ou encore des troubles de la vision.

Lire également :   Quel est le coût d’une greffe de cheveux ?

Rappelons aussi que la cigarette a des conséquences graves sur la grossesse et le développement du foetus. Elle peut être la cause d’affections bucco-dentaires, de problèmes de peau, d’une baisse de la fertilité et des capacités sexuelles et d’atteintes de l’estomac et de l’oesophage.

Comme le révèle l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le tabac tue jusqu’à la moitié de ceux qui en consomment et fait plus de 8 millions de morts chaque année.

Quels sont les effets de la cigarette électronique sur la santé ?

Comme nous venons de le voir, le tabac est à l’origine de nombreuses maladies et pathologies. Il est donc urgent d’arrêter et de nombreux fumeurs sont à la recherche de solutions efficaces pour se défaire de leur addiction.

La cigarette électronique est l’une d’entre elles. Elle propose un sevrage en douceur, en conservant le geste, et en continuant à inhaler de la nicotine présente dans les e-liquides et dont on ajuste le taux dans le temps (la nicotine est une substance addictive mais non-nocive pour la santé).

Lire également :   Chute de cheveux : Les causes et comment l’éviter !

Les e-liquides dont on se sert pour vapoter sont fabriqués à partir des ingrédients suivants :

  • Du propylène glycol
  • De glycérine végétale
  • Eventuellement de la nicotine ou des sels de nicotine
  • Des arômes
  • De l’alcool et de l’eau

Vapoter permet de ne plus inhaler les milliers de substances nocives présentes dans le tabac. Beaucoup d’études, qui ont été réalisées par des professionnels du monde médical et des scientifiques, montrent à ce jour que la cigarette électronique est 95% moins nocive que le tabac sur la santé.

En 2014, l’OMS conclut dans un rapport que certes, la cigarette électronique est sans doute moins néfaste que la cigarette traditionnelle, mais qu’il faut rester vigilant face aux dangers que cela représente pour le foetus et pour les adolescents, pour qui elle peut représenter un tremplin vers le démarrage du tabac.

En conclusion, il apparaît clair que les impacts sur la santé ne sont pas les mêmes pour la cigarette et la cigarette électronique. Le tabac rend malade et tue beaucoup de personnes chaque année dans le monde. La vape est bien moins nocive, mais doit à tout prix être privilégiée par ceux qui y voient une chance d’en finir avec la cigarette, et de finir par ne plus consommer ni l’un, ni l’autre.