La cigarette électronique, tout ce qu’il faut savoir

femme fume cigarette electronique

Les cigarettes électroniques séduisent un nombre croissant de fumeurs qui espèrent ainsi réduire l’impact négatif d’une telle pratique sur leur santé. A la fin de l’année passée, il y avait déjà plus de 7 millions de fumeurs ou plutôt de « vapoteurs » à travers le vieux continent, un chiffre déjà exceptionnellement haut compte tenu de la jeunesse de ce marché (moins de 3 ans). Entre une législation en pleine évolution à son sujet et un nombre croissant de marques proposant leurs cigarettes électroniques, voici ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Cigarette électronique, le principe

Le principe même de la cigarette électronique est relatif à son inhalation. En effet, alors que dans le cadre d’une cigarette électronique on inhale de la fumée, ici il s’agit de vapeur qui est elle-même dotée d’un arôme via une réaction chimique.

Techniquement, la cigarette électronique est composée obligatoirement d’un atomiseur et d’une cartouche. Grâce à une batterie, le tout se mélange et donne un goût spécifique. A noter que le vapoteur doit appuyer sur un bouton pour que le tout se mette à chauffer.

Il est intéressant de souligner que la cigarette électronique a été inventée par un scientifique Chinois en 2001. Toutefois, il a fallu attendre 2007 avant que les premiers modèles ne soient trouvables en Europe. A ce jour, toutes les composantes de la cigarette électronique sont fabriquées en Chine. Seules les recharges sont fabriquées en dehors de l’empire du milieu, elles sont composées principalement de Glycérine.

atomiseurs de couleur pour cigarette électronique

Le prix d’une cigarette électronique

Selon les marchands et les goûts plus ou moins élaborés sélectionnés, la cigarette électronique coûte entre 40 et 80 euros. Notons qu’une recharge coûte quant à elle entre 6 et 10 euros. A titre de comparaison et selon l’institut en charge de la santé publique, un fumeur fumant 1 paquet tous les jours (considéré comme un gros fumeur) économiserait en moyenne 1 000 euros chaque année. 1 paquet par jour revient à plus de 2 500 euros par an alors que l’équivalent qui serait vapoté coûte entre 1 100 et 2 100 euros.

Pour information, les éléments composants la cigarette électronique font débat au sein des instances de santé publique. En effet, entre la nicotine, le glycérol, le propylène-glycol ou encore le formol, les effets sur la santé ne sont pas encore connus, ce qui oblige l’Etat notamment à disposer d’une attitude de réserve afin de ne pas induire les gens en erreur.

Récemment, le magazine 60 millions de consommateurs avait détecté des traces de nickel et de chrome, ce qui peut être bien évidemment dommageable pour la santé du vapoteur.

Où acheter une cigarette électronique ?

Afin de se mettre au vapotage, sachez que le marché est colossal. En France, on compte 15 millions de fumeurs dont 70 000 meurent chaque année des suites d’une consommation prolongée. La cigarette électronique est donc considérée comme un palliatif de qualité.

Pour s’acheter une cigarette électronique, il est possible de procéder à un achat en ligne, de nombreuses boutiques en ligne existent à ce jour, visitez le comparateur comparacig pour comparer. Aussi, les boutiques physiques fleurissent depuis 12 mois aux 4 coins de l’hexagone. Bonne nouvelle, les recharges peuvent à présent être achetées dans les bureaux de tabac.

Peut-on fumer sa cigarette électronique partout ? Est-ce un médicament ?

fumer-au-restoAutre point important d’ordre juridique, la cigarette électronique est-elle sous la coupe de la Loi Evain interdisant sa consommation dans de nombreux lieux dont certains publics ? Non, la cigarette électronique produit de la vapeur et non de la fumée, à ce titre, il est possible d’en fumer dans les bars, sur son lieu de travail ou encore en boîte de nuit.

Enfin, la cigarette électronique ne peut pas être considérée comme un médicament. Selon les instances européennes, elle est toujours considérée comme un produit dérivé du tabac. Certaines entités déconseillent même son utilisation en guise de substitut à la cigarette classique.

Separator image Publié dans santé.