Comment bien choisir un avocat ?

livre-droit-avocat

Bien choisir la personne qui vous représentera et vous accompagnera dans les procédures juridiques personnelles et professionnelles est important. Plus qu’une personne de confiance, un avocat doit posséder des compétences spécifiques.

Les éléments à considérer

Les capacités de l’avocat sont des éléments non négligeables. Il y a certains critères qui peuvent aider à la sélection d’un conseiller efficace. Il faut savoir que tous les avocats ne sont pas généralistes, car la grande majorité est spécialisée dans un domaine en particulier, et chacun a donc des compétences bien orientées.

Ainsi, un avocat spécialisé dans le droit du travail n’aura pas les qualifications d’un autre orienté dans les droits de la famille ; comme un expert des droits des entreprises n’aura pas les connaissances d’un expert du droit civil. Les avocats sont répertoriés dans l’annuaire du Conseil National de Barreaux, dans lequel leurs coordonnées et leur domaine d’activité sont également mentionnés.

Comment établir le contact avec un avocat ?

Un rapport de confiance doit être établi dès les premiers échanges. Il est impératif de se sentir en sécurité en remettant un dossier à un avocat. Par conséquent, il est important que l’entente soit assez cordiale pour relativiser les échanges, mais aussi basée sur la considération de la personne venant des deux parties. De ce fait, les rapports entre un conseiller et son client sont dits « intuitu personae ».

Établir des rapports clairs

La relation entre les cocontractants doit se baser sur la clarté et l’honnêteté entre les deux parties. Dès le début de la collaboration, un accord sur les honoraires doit être décidé. Le client a le droit d’exiger une convention d’honoraires dès le premier entretien. Ce document doit stipuler les conditions de travail de l’avocat, ainsi que le mode et le délai de paiement des honoraires.

L’établissement des dus d’un avocat ne connait pas de règlementation particulière : la somme finale devra être décidée d’un commun accord entre les deux parties. Ce montant sera déterminé suivant plusieurs éléments : le niveau d’expérience de l’avocat dans sa spécialisation, sa renommée, le niveau de difficulté de l’affaire ainsi que sa nature, les prestations et les résultats obtenus, ou encore la condition financière du client sont autant de critères pris en compte.

Comment fixer les honoraires ?

Selon le choix du client, la fixation des honoraires peut s’effectuer de 5 manières. Ainsi, ils peuvent se calculer à l’heure, au forfait, au résultat, à l’abonnement, ou à la minute dans les cas d’entretien téléphonique ou en ligne.