Bien choisir son médecin lors d’une grossesse

femme-grossese

La grossesse est une période délicate pendant laquelle les examens de référence et les contrôles médicaux sont impératifs. Ainsi, la nécessité d’avoir un bon médecin est primordiale.

Le médecin assiste la femme enceinte pendant la grossesse. Cet assistanat consiste à répondre aux diverses questions que la femme ou le couple peuvent se poser, à encourager lors des instants les importants, mais aussi à guider et à conseiller sur certaines mesures qui pourrait être nécessaires. Le choix doit être établi selon le désir ou non d’être suivie et accouchée par un seul médecin.

Choisir le médecin

Il faut avant tout savoir que seuls les gynécologues obstétriciens et les sages-femmes ont les accréditations nécessaires pour opérer un accouchement. Quant au suivi, il peut être réalisé par un médecin généraliste, une sage-femme, ou un gynécologue obstétricien.

Le choix du médecin généraliste formé à la pédiatrie permet de disposer d’un praticien qui pourra effectuer un suivi sur le nouveau-né. Cependant, il ne peut ni faire accoucher ni pratiquer des échographies. Il faut également savoir que les médecins généralistes ne sont pas toujours formés à la pédiatrie.

Un gynécologue obstétricien peut effectuer un accouchement, et a également la capacité de gérer les difficultés qui pourraient se présenter. Ce praticien peut effectuer un suivi régulier jusqu’au 7e mois. Cependant, l’équipe qui sera chargée de l’accouchement devra prendre le relais à partir du 8e mois.

La sage-femme a la capacité d’établir un suivi complet, et peut faire accoucher. Ses aptitudes sont nombreuses, mais elle ne peut toutefois pas gérer les complications.

Disposer d’une assistante de naissance ne dispense pas d’un suivi médical en bonne et due forme. L’assistance d’un praticien formé médicalement est impérative.

Comment choisir pour une grossesse à risques ?

Les grossesses dites « à risques », ou gémellaires nécessitent l’expérience d’un gynécologue établi dans un établissement de niveau II ou III. Les gynécologues de ces maternités sont qualifiés pour se charger des grossesses compliquées. Les gestations suivies pour des pathologies spécifiques doivent être à la fois assistées par le spécialiste et le praticien.

Certains critères doivent être pris en compte avant de choisir le praticien : la localisation du lieu de visite, la disponibilité du praticien et des équipements d’échographie, la possibilité de déplacement à domicile, l’assistance en cas d’absence du médecin.

Un critère non moins négligeable est la vision qu’a le praticien de la grossesse et de l’accouchement.

Separator image Publié dans santé.