Le bilan des Oscars 2015

Oscars2015

Il y a quelques heures, la cérémonie des Oscars a eu lieu à Los Angeles aux États-Unis. Véritable Grand’Messe du 7ème art, il y a eu peu de surprises. Découvrons le bilan de la version 2015 des Oscars où les discours fleuves ont été nombreux.

Les grands gagnants

Lors de cette 87ème cérémonie des Oscars, présentée par le fantasque acteur découvert dans « How I Met Your Mother ? », à savoir Neil Patrick Harris, 2 films sont sortis du lot. Il s’agit de Birdman et de The Grand Budapest Hotel. Alors qu’ils étaient tous les deux nommés 9 fois, ils ont tous les deux remporter 4 titres.

Le titre le plus important, à savoir celui du meilleur film, a été décerné à Birdman où l’in retrouve un Michael Keaton au sommet de son art. Son réalisateur mexicain, à savoir Inarritu, est revenu de nulle part après une traversée du désert initiée suite au succès d’Amours Chiennes. Il a notamment devancé Clint Eastwood (pour l’excellent American Sniper) ou encore Christopher Bale pour le film non-nominé Interstellar.

L’Oscar du Meilleur acteur a été décerné à Eddie Redmayne qui a été époustouflant dans Une Merveilleuse Histoire du Temps. Concernant l’Oscar de la meilleure actrice, il a été décerné à Julianne Moore qui fut sublime dans Still Alice (pourtant un film assez moyen).

Concernant les seconds rôles, Patricia Arquette a étonné le jury dans le film Boyhood (tournage sur 12 ans), tout comme J.K. Simmons dans Whiplash. D’autres films sont sortis du lot comme Imitation Game (Meilleur Scénario) ou encore Whiplash (Meilleur Montage).

Une cérémonie et des revendications

Cette cérémonie a été aussi longue que les précédentes, voire parfois soporifique, mais quelques soubresauts ont été possibles grâce aux nombreuses revendications des acteurs ou réalisateurs venus chercher leur récompense.

Ainsi, Inarritu a évoqué la corruption au Mexique, Patricia Arquette le droit des femmes et John Legend celui de la population noire (sous-représentée selon de nombreux observateurs dans le 7ème art).