La Sardaigne, une destination nature à découvrir

La grotta del bue marino a Cala Gonone sull'isola di Sardegna

La Sardaigne est une île au large de l’Italie. Elle est célèbre pour ses plages, ses criques, ses falaises, ses grottes, mais aussi pour ses paysages merveilleux. Cette île méditerranéenne est aussi un véritable sanctuaire de la nature de par ses nombreuses réserves naturelles.

Une île aux multiples paysages

Une fois en Sardaigne, la diversité des paysages nous interpelle. D’un côté, on peut apercevoir les hauts plateaux de la Gallura, et de l’autre les forêts de verdure de la Barbagia. Sur cette île, les plaines se caractérisent par la présence de nombreux vignobles de la région de Sassari. La Sardaigne comporte trois principaux parcs nationaux : le parc Dell’Asinara, le parc de l’archipel de la Maddalena, et le parc du Gennargentu. D’autres réserves existent dans l’île à l’instar de celles de la péninsule du Sinis située dans la région de l’Oristano, le parc du Limbara, et le parc del Golfo di Orosei. Une manière originale de découvrir cette réserve est de l’explorer à bord d’un kayak.

Les parcs nationaux de Sardaigne

Le premier parc national est situé dans l’archipel de la Maddalena. Cette réserve naturelle est accessible uniquement par bateau. Elle abrite plusieurs fonds sous-marins idéals pour la plongée, des criques sauvages ainsi que de belles plages de sable blanc.

sardaigne_natureSource : GoVoyages

Dans le parc Dell’Asinara, il est possible de découvrir le fameux « âne blanc ». Le golfe d’Orosei abrite la troisième réserve naturelle de l’île. L’endroit pullule de petits villages de pêcheurs, mais aussi de grottes. Dans ce lieu se trouve un parcours de trek long de 45 km : le Selvaggio Blu.

Le parc du Gennargentu est un parc sauvage à l’est de l’île. Il est le paradis des randonneurs chevronnés. Dans cette zone, on peut découvrir le point culminant de la Sardaigne : la Punta la Marmora. Dans cette réserve naturelle, l’observation des animaux est possible. Parmi les espèces à voir, citons l’aigle royal, le mouflon et le cerf. Le Punta Corrasi et le canyon de Su Gorropu méritent également le détour dans ce parc national.

Enfin, partir en Sardaigne, c’est aussi découvrir les villages, les ports et le patrimoine architectural de l’île. On n’y manquera pas de visiter notamment les nuraghi, des mégalithes datant de l’âge de bronze.

Separator image Publié dans Voyage.