Série tv Homeland

Homeland s’est imposé comme la série télévisée phare en 2011 aux États-Unis, exporté dans de nombreux pays dans le monde, et notamment en France avec Canal +, Homeland navigue entre thriller et drame dans une Amérique ou le 11 septembre et la menace terroriste imprègne encore tous les esprits.

Un scénario haletant

Il est difficile pour le téléspectateur de décrocher des épisodes de Homeland, tant la série amène un suspens intenable dans une atmosphère au réalisme déconcertant. Le premier épisode prend place en Irak, sous occupation militaire américaine où l’on retrouve un agent de la CIA, Carrie Mathison (Claire Danes) recueille des informations selon lesquelles un soldat d’élite de l’armée des États-Unis aurait été retourné dans le but de préparer des actions terroristes d’envergure sur le sol américain.
Peu de temps après, un soldat américain, le sergent Nicholas Brody (Damian Lewis), fait prisonnier par des islamistes en 2003 au cours des opérations d’invasion militaire de l’Irak par les États-Unis, est libéré par des commandos. Traité comme un véritable héros de retour dans son pays, et particulièrement par les autorités politiques, Carrie Mathison porte rapidement ses soupçons sur le sergent Brody, qu’elle soupçonne d’être le traitre envoyé par un groupe terroriste pour porter atteinte à l’intégrité des États-Unis.

 

Le portrait d’une Amérique traumatisé par le 11 septembre

Homeland dresse le portrait d’une Amérique ou les plaies béantes du 11 septembre sont encore loin d’avoir été refermées. Le sergent Nicholas Brody incarne à la perfection cette recherche de héros donnant un sens à l’action des États-Unis dans une guerre et une présence militaire en Irak de plus en plus décriée.

Homeland, c’est aussi découvrir un pays hanté par le spectre d’un nouvel attentat plus meurtrier que le 11 septembre, avec une peur encore très prégnante de l’islamiste. La série emprunte certains éléments à 24 heures Chrono, mais brille par un réalisme plus marqué et des personnages à la psychologie profonde et souvent ambiguë. Homeland est à découvrir en septembre prochain en France sur Canal +, succès d’audience aux États-Unis ; la chaîne Showtime à qui appartiennent les droits de la série devrait diffuser une deuxième saison à compter du 30 septembre 2012.