Gaston Lagaffe au cinéma, la gaffe de trop…

Pour les fans de bande dessinée, Gaston Lagaffe fait partie de ces personnages incontournables. Imaginé par le génial Franquin en 1957, le distributeur UGC vient de racheter les droits aux éditions Dupuis. Une adaptation cinématographique serait donc prévue, pas avant 2016. Une opération qui risque de faire hurler de nombreux fans.

La BD comique et le cinéma, deux univers au style différent

Si au premier abord le personnage de Gaston Lagaffe parait relativement simpliste, il est en réalité plus complexe. Gaston c’est à la fois un personnage gaffeur, d’où son nom, idiot, mais inventif, fainéant au travail, mais capable de se démener pour ses créations, énervant et attendrissant… Bref, c’est un personnage contrasté. Le retranscrire au cinéma parait donc être mission impossible.

Son univers, les gags auxquels il participe sont propres à la bande dessinée. Ces éléments répondent aux codes du 9ème art. Dans la bande dessinée, on se pose moins de questions de savoir comment tel objet est arrivé là, les expressions sont caricaturées, les décors ont une influence particulière, etc. Tant d’éléments qu’il est difficile de recréer au cinéma avec de vrais acteurs et une action en continu.

D’ailleurs, les adaptations de bandes dessinées comiques réussies sont peu nombreuses. Face au très réussi Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d’Alain Chabat, les autres « Astérix » sont dans l’ensemble ratés, comme l’adaptation de L’Élève Ducobu, L’Enquête Corse, Iznogoud… Leur retranscription au cinéma sont souvent lourde et loin de l’atmosphère de la BD originale. Le réalisateur Alain Chabat a compris que le plus important n’est pas de coller exactement aux personnages et à l’histoire de la bande dessinée, mais de réussir à reproduire l’atmosphère de cette dernière tout en la modernisant et en l’ajustant aux codes du cinéma. C’est également le cas pour son film Sur la piste du Marsupilami qui est plutôt réussi lui aussi.

Le style Gaston Lagaffe

Ce n’est pas la première fois qu’un film sur Gaston Lagaffe sortira au cinéma. En 1981, le film Fais gaffe à la gaffe de Paul Boujenah et avec Roger Mirmont, Marie-Anne Chazel et Daniel Prévost avait déjà été tentée. On peut dire que le résultat n’a pas été au rendez-vous et que le film quasiment inconnu.

Pour cette nouvelle adaptation, c’est Pierre-François Martin-Laval qui devrait être aux commandes.

Connu pour avoir été l’un des comédiens de la délirante troupe des Robins des Bois, il est apparu dans plusieurs films et en réalisé quelques-uns. Si son humour n’est plus a prouver, les films qu’il a réalisés sont plutôt ratés. Parmi eux il a notamment l’adaptation de la bande dessinée Les Profs.

Pas sûr qu’il soit donc à la hauteur pour réaliser le film sur Gaston Lagaffe avec son univers très années 60 et une représentation du tertiaire qui a beaucoup évolué depuis.