Comment bien cultiver le cannabis?

Il y a bien entendu beaucoup à dire sur ce sujet sensible, aussi bien pour des raisons juridiques que sanitaires. Mais, quoi qu’il en soit, certains pays permettent de cultiver du cannabis. A ce titre, il est important de savoir comment est-il possible de bien le cultiver.

Attention, nous n’allons pas faire la promotion du cannabis, en France il est important de préciser que la consommation de cannabis est interdit, la drogue est un danger pour votre santé ! Ceci est juste a titre d’information.

En intérieur ou en extérieur, telle est la question

Bien entendu, pour faire pousser une telle plante il faut avant tout planter des graines de cannabis dans de bonnes conditions.

Selon les experts en la matière, si vous opter pour une culture en extérieur, vous pourrez espérer entre 2 et 3 récoltes par an, ou plutôt, le mois de mars et le mois de novembre. Bien entendu, les caprices de la météo peuvent mettre en péril ce chiffre qui n’est qu’une moyenne

Il est important de souligner que la culture en extérieur est idéale pour les finances car cela ne coûte absolument rien, si ce n’est un lopin de terre et quelques dizaines de litres d’eau. Une récente affaire à éclater en Allemagne puisque des pieds de cannabis ont été trouvés en pleine rue.

Notons que dans un environnement extérieur, il faudra être sur le pied de guerre entre le mois d’avril et le mois de septembre. C’est à cette période que les graines de cannabis vont germer et il faudra âtre aux petits soins.

Qu’en est-il de la culture du cannabis en intérieur?

Si vous optez pour une culture en intérieur, la tâche se complique grandement, mais les résultats ne dépendent plus de Mère Nature, mais bien de l’apprenti-agriculteur. Il faudra avant tout veiller à entretenir les pieds avec de l’air frais tout en maintenant un niveau d’humidité au top.

Bien entendu, une culture en intérieur sera bien plus discrète et vous n’aurez pas à vous méfier de vos voisins (parfois aux réactions désagréables…).

Sans surprise, la culture en intérieur vous permettra de profiter d’un maximum de 6 récoltes par an, une véritable aubaine car les risques sont très limitées.

Autrement dit, tout dépend du climat qui opère près de chez vous, et, des moyens que vous souhaitez investir (système de ventilation, système d’humidification, etc…).