CES de Las Vegas : le bilan

ces-2017

Depuis plusieurs années, le CES de Las Vegas est devenu la référence en matière de technologie d’aujourd’hui et de demain. Ce mois-ci, ce salon de la technologie s’est de nouveau tenu dans la ville américaine la plus festive. Voici ce que nous pouvons en tirer de  cet évènement :

L’omniprésence d’Alexa

Alexa, l’assistant virtuel à commande vocal d’Amazon, a surpris le public et a fait l’objet de toutes les convoitises pendant le salon. Présent dans environ dix produits et services différents, Alexa nous propose de communiquer par exemple avec notre voiture chez Ford, ou bien avec nos appareils électroménagers comme notre frigo chez LG.

La compétition est ouverte entre les développeurs d’Alexa et les autres compagnies telles que Google, Microsoft et Apple. Cela pourrait mener à une nouvelle ère où la machine pourrait interagir avec l’homme non plus par l’écran seulement mais via la voix également.

Des robots à caractères humains et une intelligence artificielle

Il serait intéressant d’avoir un robot possédant une véritable personnalité, capable de répondre à nos demandes par le moyen de la voix ; reconnaître les membres d’une famille ou accomplir une simple tâche comme garder la maison. Et bien, au cours de ce salon, les visiteurs ont pu assister à une avancée spectaculaire du marché de l’intelligence artificielle. Les robots étant dotés d’expressions faciales comme le très étonnant robot « Professeur Einstein » qui pouvait résoudre des problèmes mathématiques ou répondre à des questions scientifiques.

Le monde de l’automobile voit grand cette année

La star en vogue du moment dans le monde de l’automobile est  encore et toujours la voiture autonome aussi connue sous le nom de voiture « sans chauffeur ». Durant le CES, les différents modèles de voiture se sont succédés dans les rues de Las Vegas et nombreux sont les constructeurs qui envisagent déjà la production en séries de leur modèle d’ici 2020.

Il est important de souligner que ces véhicules futuristes sont non seulement autonomes mais aussi ont été conçues pour interagir avec leurs passagers, les divertir et les identifier. De plus, ces voitures sont hyper-connectées et possèdent une intelligence artificielle. C’est le cas de Portal de chez Fiat Chrysler, Concept-i et NeuV de chez Toyota ou encore Oasis de Rinspeed.

Un constructeur du nom de Faraday Future a particulièrement attiré l’attention au cours de l’évènement. Il se présente comme étant le grand rival de Tesla dans le monde de la voiture électrique. Ayant lancé leur première voiture à l’occasion de ce salon, Faraday Future pourrait surprendre le monde par rapport à leur capacité de production en 2018 malgré les différentes rumeurs concernant leurs difficultés financières.

French Tech

Les start-up français sont des habitués du salon CES. Question créativité, ils ont surtout misé cette année sur les objets connectés. Sur trois exposants dans l’Eureka Park, scène principale des étoiles montantes, l’un était français.

Téléviseurs performants

Malgré les écrans plats ou courbées de plus en plus fins, et les images à définition plus élevées, l’industrie des téléviseurs est en ce moment en régression d’après la CTA, organisation à l’origine du salon. Le public s’oriente plutôt vers d’autres types d’écrans comme les Smartphones et les tablettes. En conséquent, les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour s’attirer un public et on a assisté à de véritables surenchères. LG s’est particulièrement démarqué avec un écran des plus fins.

Des corps bioniques

Toujours dans le rayon des technologies connectées, certains articles ont été exposés pour attirer un public de sportifs mais aussi et surtout pour améliorer le quotidien des personnes atteintes d’handicap physique. Comme l’a démontré BrainRobotics, un avenir prometteur s’ouvre au monde de la santé avec une main bionique commandé par les restes de muscle au bout d’un membre amputé et doté d’une intelligence artificielle.

La réalité virtuelle

Le groupe HTC a lancé pendant le salon CES son casque Vive et envisage de vulgariser les bornes d’arcades jusqu’à la fin de cette année pour atteindre un public plus large. En effet, les développeurs ont été vivement incités à produire de plus en plus d’applis afin de permettre à plus de personne de tester l’expérience du monde virtuel qui ne cesse jusqu’à aujourd’hui de repousser les limites qui le sépare de la réalité.

Le Smartphone n’a pas perdu de sa popularité:

Apple, le créateur et innovateur du Smartphone n’a pas fini de faire parler de lui même après une dizaine d’année. Et avec l’avancée de la technologie d’imagerie 3D comme celui du Projet Tango de Google, nombreux sont les fabricants qui rivalisent d’ingéniosité pour gagner le trône du marché mondial et une part du marché américain. C’est le cas pour la marque Asus qui avait lancée durant le salon un nouveau modèle qui s’adapte à cette nouvelle technologie d’image. Ses principales concurrents étant LG et ZTE ainsi que Huawei qui n’a pas manqué de faire part de ses ambitions pour cette nouvelle année.

Separator image Publié dans Geek.