Assurance Trottinette Électrique et NVEI

Actuellement, les trottinettes électriques sont devenues des moyens de déplacement populaire pour un déplacement rapide en ville. En effet, vu que l’engin électrique est à la fois léger, peu encombrant, et rapide, c’est une solution efficace pour la circulation sur route ou sur les trottoirs. Néanmoins, est-ce que l’utilisation d’une trottinette électrique nécessite une souscription à une assurance ?

La nécessité de la souscription à une assurance pour une trottinette électrique

Un conducteur de trottinette électrique a une fâcheuse tendance à considérer son engin comme étant similaire à un simple vélo ou à une trottinette standard qui ne nécessite pas d’assurance. En effet, un vélo ainsi qu’une trottinette non électrique sont couverts par la responsabilité civile d’une assurance habitation. Détrompez-vous, car les trottinettes électriques sont considérées comme étant des véhicules semblables à une moto ou à une voiture. Ainsi, le conducteur doit assurer sa trottinette électrique sous peine d’amende. De plus, votre engin doit avoir un certificat d’immatriculation si la puissance du moteur permet de dépasser la vitesse de plus de 6 km par heure.

Les trottinettes électriques font partie des engins de déplacement personnel, ce qui oblige le conducteur à l’assurer. De ce fait, comme pour une voiture, dans le cas où vous conduisez une trottinette électrique sans assurance, votre engin risque d’être saisi et la législation va en même temps pouvoir suspendre votre permis de conduire. Donc, vous devez effectuer la déclaration de votre trottinette électrique auprès d’une compagnie d’assurance et souscrire à une formule correspondant à votre engin. Vous pouvez choisir de faire la souscription en ligne ou directement au siège de la compagnie d’assurance NVEI.

L’assurance NVEI de base est l’assurance trottinette au tiers qui garantit la protection de l’engin ainsi que du conducteur en cas d’accidents ou dommages causés à autrui (responsabilité civile).

Il existe d’autres contrats d’assurance dits « tiers étendu » qui offre des garanties en cas de vol ou d’incendie. Il y a aussi l’assurance NVEI tous risques qui est une formule qui sert de couverture en cas de dommages ou d’accidents de votre trottinette électrique ou de vous-même.

Lire également :   Croyez-vous en la France pour l’Euro 2016 ?

Les tarifs pour la souscription à une assurance trottinette électrique et NVEI

Le tarif de souscription à une formule de contrat d’assurance pour trottinette électrique et NVEI diffère selon l’assureur. Néanmoins, pour une assurance trottinette électrique de base qui ne couvre que la responsabilité civile, le prix de départ est aux alentours de 5 euros par mois. Le prix peut cependant augmenter au fur à mesure que les garanties que propose l’assurance augmentent. En effet, si vous voulez des garanties de recouvrement supplémentaire comme une assurance contre le vol par exemple, il vous faut débourser quelques euros de plus par mois. 

 un homme accidenté d'une trottinette

La souscription à une assurance qui garantit le recouvrement en cas de vol s’avère utile si la valeur de votre trottinette électrique atteint une somme conséquente ou si vous garez votre engin sur la voie publique la plupart du temps.

Comme types de garanties, un assureur propose :

  • La couverture de base et la responsabilité civile. C’est la formule de base qui est obligatoirement incluse dans un contrat d’assurance trottinette électrique et NVEI ;
  • La garantie en cas de vol de votre engin ;
  • La garantie de recouvrement en cas de dommages ou de pannes de votre trottinette électrique ;
  • La garantie de recouvrement en cas d’accident du conducteur à bord de son engin.

Le prix de souscription pour une assurance trottinette électrique et NVEI est donc influencé par les garanties que le conducteur va choisir. En effet, une assurance simple qui ne comprend que la garantie responsabilité civile sera moins chère par rapport aux autres formules incluant une garantie tous risques. Le seul problème est que le conducteur ainsi que son engin à moteur seront moins couverts. En même temps, l’assureur va aussi déterminer le tarif de souscription à partir de la puissance du moteur de votre trottinette électrique ainsi que l’antécédent de conduite et l’âge du conducteur.

Lire également :   A quand un toit pour Roland Garros ?

Les types de garanties qui composent une assurance trottinette électrique et NVEI

Voici les garanties de recouvrement que proposent les assureurs lors de la souscription à une assurance trottinette électrique et NVEI :

  • Une garantie de couverture pour la responsabilité civile. Ce type de garantie couvre le conducteur en cas d’accident envers autrui ;
  • Une garantie qui couvre le conducteur. L’assurance trottinette électrique et NVEI va prendre en charge toutes les dépenses comme les frais d’hôpital en cas d’accident ;
  • Une protection juridique grâce à la prise en charge des frais d’avocat par l’assurance dans le cas d’un problème lié a votre conduite ;
  • Une assurance en cas de vol et d’incendie. Cela consiste à indemniser le conducteur en cas d’explosion ou de vol de sa trottinette électrique ;
  • Une couverture sur la réparation de l’engin en cas de catastrophe naturelle ;
  • Une garantie tous risques. C’est la formule la plus onéreuse proposée par les assureurs, car elle peut couvrir tout le cas d’accidents qui peuvent arriver au conducteur ainsi qu’à son véhicule motorisé.

Étant donné que la trottinette électrique est considérée comme un véhicule, souscrire à une assurance trottinette et NVEI est donc nécessaire pour une circulation en toute légalité. Il faut cependant faire attention à ne pas dépasser la vitesse autorisée et porter un casque pour votre sécurité.

Separator image Publié dans Sport.