Les grands films qui ont marqué le cinéma en 2011

L’année 2011 a été très riche en films qui ont connus un grand succès dans les salles obscures,

les films français se sont particulièrement distingués avec la présence habituelle des grands blockbusters américains.

Intouchables, Rien à Déclarer et The Artist pour les productions françaises

Trois films se sont incontestablement détachés du lot concernant les productions françaises au cinéma en 2011.

Tout d’abord Intouchables, véritable phénomène avec ses plus de 19 millions d’entrées qui le classe à la troisième place de l’histoire du box-office en France. Les spectateurs ont été séduits par l’histoire vraie de ce tétraplégique millionnaire qui embauche comme assistant un jeune des cités.
Intouchables fait, et de très loin la course en tête en terme d’affluence, derrière Rien à Déclarer avec ses 8 millions d’entrées.

Après Bienvenue chez les ch’tis,

Dany Boon s’est attaqué aux relations franco-belges avec Rien à Déclarer qui suit les aventures d’un douanier belge très zélé,
désespéré par l’ouverture des frontières suite à l’acte unique européen de 1986 .

The Artist est enfin le troisième film qui a marqué le cinéma cette année, en noir et blanc et muet, il revient sur la gloire et la décadence d’une star du cinéma muet face à la nouvelle hégémonie des films parlants dans les années 30 aux États-Unis.
Après des débuts poussifs,
The Artist a été propulsé en pleine lumière après avoir remporté cinq oscars, dont celui du meilleur acteur pour Jean Dujardin

Les films étrangers en bonne place

2011 donne une excellente place aux productions étrangères par des succès en grande majorité américains tels que le dernier épisode des aventures de Harry Potter (premier film étranger en France en affluence), le quatrième opus de Pirates des Caraïbes de Disney, la première partie du dernier épisode de Twilight ou encore par exemple la production anglaise Le Discours d’un Roi qui revient sur l’histoire du roi George V en Grande-Bretagne dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale.

La fréquentation des cinémas ne s’est pas tarie, portée notamment par le succès incroyable d’Intouchables, The Artist rayonne encore à l’international et particulièrement aux États-Unis et est actuellement toujours dans les salles.