Jeux d’argent et sociologie

Une enquête réalisée par l’Arjel (autorité de régulation des jeux en ligne) s’est intéressée au lien entre la sociologie et les jeux d’argent. On y découvre notamment les profils les plus fréquents chez les joueurs.

Le pourcentage de joueurs par activité

Il existe différentes catégories de jeux d’argent sur internet. Plus précisément, on distingue trois types d’activités différentes au niveau des jeux régulés par l’Arjel. La première regroupe tous les paris sportifs en ligne et qui représentent 61 % des personnes interrogées.

Ensuite, on retrouve le poker en ligne avec 53 % des personnes interrogées qui y jouent. Finalement, les parieurs hippiques représentent 3é % des sondés.

Le profil type du joueur en ligne

En fonction des différents résultats et des moyennes obtenus, il a pu être établi un profil type de joueur en ligne. Il s’agit donc d’une personne de sexe masculin, et âgée d’environ 36 ans. De plus, il est diplômé de Bac+2 et possède un revenu net de plus de 1 500 € par mois et inférieur à 2 000 € pour un quart des personnes interrogées. De plus, il vit en couple, mais n’a pas d’enfant.

Quant à son activité de joueur en ligne, le profil type est relativement conscient et joue en respectant un budget qu’il s’est mis en place. Celui-ci est généralement aux alentours de 50 € par mois. Il joue plusieurs soirs de la semaine et directement depuis chez lui. De plus, il n’a pas attendu l’ouverture du marché des jeux d’argent en ligne pour jouer et il se rend d’ailleurs de temps en temps dans des endroits traditionnels pour jouer (casinos, bars tabac, etc.).

Cependant, il s’agit ici du profil type, et ce n’est donc en aucun cas, la situation de tous les joueurs en ligne, mais uniquement une moyenne. Il y a donc des extrêmes et notamment des personnes qui sont seules, accros aux jeux et n’ont plus les ressources suffisantes. C’est pourquoi ces dernières doivent être aidées.