L’écologie peut-elle réellement sauver l’environnement ?

ecologie

Alors que le nouveau projet de loi va être (enfin) mis en place par le gouvernement, la sempiternelle question revient sur toutes les lèvres. À savoir, les mesures prises auront-elles un réel impact sur l’environnement ?

Une transition énergétique indispensable

Clairement, les efforts menés par les décideurs (gouvernementaux comme Entreprenariales) sont indispensables pour rendre cette fameuse « transition énergétique » possible. Aussi, les experts n’hésitent pas à utiliser le terme « croissance verte » pour permettre aux acteurs de l’économie de rendre le développement plus durable.

Différents objectifs sont menés, le plus important d’entre eux est de réduire la consommation énergétique de 50 % versus 2012, cela est ambitieux mais indispensable, car les réserves des ressources naturelles s’amenuisent chaque jour un peu plus.

Les énergies dites fossiles (pétrole et gaz) sont ciblées et leur consommation devra reculer de 30 % d’ici à 2030. Dans le même temps, les énergies renouvelables seront plus développées à hauteur de 32 % de la consommation globale contre 13 % seulement en 2012.

Des problématiques économiques

Les objectifs ne sont pas qu’environnementaux, mais bien (et même surtout…) économiques. Clairement, même si la France dispose du nucléaire, elle doit encore faire appel à des ressources étrangères, ce qui pèse sur la balance commerciale (ce qui creuse le déficit déjà abyssal).

En même temps, le gouvernement va lancer une vaste campagne destinée à plus prendre des transports en commun dits verts. Toutes les collectivités seront donc concernées par cet effort commun. Les logements sont aussi concernés puisque s’ils sont mal isolés, ils coûtent de l’argent et de l’énergie, car il faudrait plus chauffer pour un même espace. Des crédits d’impôt seront mis en place pour récompenser les bonnes initiatives.
Logiquement, le nucléaire va être de moins en moins important en passant de 75 % à 50 % (consommation globale des ménages).