Conseils pour réussir la résidence alternée

5f1ae98642412.jpeg

La résidence alternée encore appelée gardée alternée est appliquée en cas de divorce des conjoints ayant un enfant au moins. L’enfant devra donc passer du temps avec chaque parent à des domiciles différents. Pour réussir la garde alternée, il est important de prendre certaines mesures.

Un bon rapport parent-enfant

L’étape de la séparation n’est pas toujours facile pour l’enfant. En effet, la résidence alternée survient généralement quand les deux parents ne sont pas en de bons termes. Dans ces conditions, il est recommandé aux parents de garder de bonnes relations avec l’enfant. Il doit se sentir proche des deux parents. Dit autrement, l’enfant doit être libre de parler avec maman au téléphone aussi longtemps qu’il le veuille quand il est avec papa et vice versa.

La proximité géographique des parents

Si les ex-conjoints sont trop éloignés géographiquement, le cursus scolaire de l’enfant pourrait en être perturbé. Il est recommandé que les parents vivent à proximité l’un de l’autre afin que l’enfant ne soit pas obligé de changer d’école, de camarades, de centres de loisirs, etc. Ce conseil reste tout au moins valable jusqu’à ce que l’enfant atteigne un certain âge.

Un bon rapport entre ex-conjoints

Pour le bon développement de l’enfant, les ex-conjoints doivent éviter de s’en prendre l’un à l’autre devant l’enfant. Ils doivent continuer à se parler poliment et doivent collaborer pour la réussite de la garde alternée. Les parents ont l'obligation de communiquer sur les résultats scolaires, l’état de santé de l’enfant, etc.

L’âge idéal pour la garde alternée

Pour réussir la garde alternée, de nombreux spécialistes préconisent d’attendre l’âge de 6 ans. Toutefois, il est possible de commencer plus tôt en fonction de l’enfant. Dans ce cas, il est important qu’entre 0 et 3 ans, l’enfant reste avec le parent auquel il est resté le plus attaché. Généralement il s’agit de la mère. Toutefois, le père peut être sa figure d’attachement s’il s’est plus occupé de l’enfant.

Réussir la résidence alternée demande des efforts venant des deux parents. Les conseils sus-évoqués vous seront certainement utiles.