Comment ne pas être malade dans les transports ?

La vie citadine exige le recours aux divers moyens de transport. Mais nombreux sont ceux qui sont malades en transports. Cette infortune peut s’avérer être un problème grave surtout qu’elle peut changer un simple trajet en véritable calvaire.

Comment apparaissent les maux de transports ?

La cinépathie ou akinétose est une maladie qui apparaît principalement lors des trajets à distance longue ou moyenne et des voyages. Cette maladie provoque la nausée, la pâleur, la transpiration excessive et le vertige, ce qui est plus souvent connu comme étant le « mal de transport ». Le cerveau est en trouble, il envoie des signaux indiquant que le corps est en mouvement bien qu’il soit immobile, cette fausse indication provoque dans le corps les symptômes du mal de transport. Cette maladie cependant « guérie » dès que le trajet prend fin.

Précautions à prendre avant le départ

Il est toujours important de bien se reposer avant de partir en voyage, de bien manger surtout, afin que l’estomac ne soit pas vide et favorise les risques de vomissements. Pour les longs trajets, il est préférable de prendre des antihistaminiques de type H1 sédatifs, qui vont aider à calmer les nausées et permettront de dormir lors du trajet.

Que faire lors du trajet ?

Pour les trajets en bus et en voiture, il est préférable de faire des pauses toutes les heures si le mal de transport se fait aigu. Il faut s’assoir à son aise, bien calé surtout, si nécessaire fermer les yeux pour ne pas trop bouger et minimiser les risques de nausée. Dans les avions ou les bateaux, il est préférable d’éviter de se placer sur les côtés, mais plutôt dans les zones du milieu comme choisir les places du centre en avion et dans les bateaux.

Utiliser des patchs : Afin de profiter d’un voyage calme avec le moins de risque possible, il existe dorénavant des patchs délivrés en pharmacie pour permettre de limiter les risques de mal de transport. Ces patchs calment les nerfs et diminuent les cas de nausées. Elles ne sont pas dangereuses et ne provoquent aucun effet secondaire, contrairement à ce que croyaient beaucoup de personnes auparavant. De plus, les patchs ne provoquent nullement des cas de somnolence, ce qui permettra de passer un voyage tranquille et en toute sérénité. Il est cependant utile de préciser que les patchs ne doivent pas être utilisés par les femmes enceintes ou qui allaitent.