astuces dans la préparation d’une boisson isotonique

Il est évident de se rafraichir pendant la pratique d’un exercice physique, toutefois, il convient de bien choisir avec quoi ? Il s’agit de choisir quelle eau boire, et c’est tout à fait fondamental. L’idée de boire n’importe quelle eau pourrait perdre la performance d’un sportif dans ses endurances et la seule potabilité de l’eau n’est pas du tout efficace.

Pour un sportif, il lui faut de la boisson isotonique pour l’aider dans son endurance. On n’est pas tout le temps sensé l’acheter pour pouvoir la consommer, on pourrait la préparer en suivant seulement cette recette.

Ce que peut faire une boisson isotonique

Essayons de comprendre les termes chimiques, la boisson isotonique (à la différence de « hypertonique » et de « hypotonique ») présente une pression osmotique plus ou moins pareille à celle du plasma dans le sang. Dans ce cas, la boisson serait dite compatible à l’organisme, en d’autres termes l’intestin peut l’absorber de façon optimale. Cette boisson, en outre d’hydrater l’organisme, garantit l’apport de glucides, des sels minéraux et des substances utiles dans la production d’efforts.
Les glucides optimisent la performance et retardent les fatigues. Ce qui dit que cette boisson dotée de glucide permet un surplus d’effort pour celui qui la boit. En outre, l’hydratation fournie par la boisson isotonique est optimale par rapport à celle de l’eau pure grâce à son contenu qui dispose d’un mélange équilibré. Et finalement, cette boisson réduit les inflammations des muscles occasionnées par des efforts physiques fréquents.

Préparer sa propre boisson isotonique

Ce type de boisson doit contenir des sucres, du sucre de la famille des saccharoses, du complément de sucre tel que les maltodextrines (des glucides dérivés de maïs, à utiliser en cas des efforts physiques de plus de 2 heures) et enfin des sels minéraux.

Pour commencer la préparation, une dose de sucre entre 30g et 70g par litre est indiquée selon le temps (de chaud à froid), ce qui veut dire que selon la chaleur, on diminue la quantité de sucre. On utilise ici un simple saccharose, c’est-à-dire un sucre blanc ou roux, à mélanger dans 50 cl d’eau.
L’eau peut être remplacée par du thé parfumé (à la vanille ou au citron), ou du jus de fruit, puis on ajoute une pincée de sel. La recette est prête, à laisser refroidir dans le réfrigérateur dans moins de deux heures pour être consommée respectivement dans les 24 heures.

Pour consommer cette boisson, il convient de prendre instantanément des petites gorgées et non en grande quantité, car l’estomac ne peut assimiler qu’une quantité limitée en liquide périodiquement.

Separator image Publié dans Sport.