Blague geek

Pour les amoureux de l’informatique, des nouvelles technologies, des univers fantastiques, voici quelques blagues spéciales geek.

Certains ne les comprendront pas, c’est que vous n’êtes un vrai geek.

Voici une blague pour tous ceux qui ne supportent pas le fameux système d’exploitation de Microsoft :
« Pourquoi est-ce que ça s’appelle Windows ? Tout simplement parce que c’est à jeter par la fenêtre ! »

Celle-ci vous plaira à coup sûr :
« Un pare-feu pour Microsoft Windows, c’est aussi utile qu’un verrou sur une porte (fenêtre) ouverte ! »

Elle est drôle celle-là, et tellement juste…
« Pour la nouvelle génération, les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs (MMORPG), sont les meilleurs contraceptifs… »

Je m’excuse auparavant auprès de toutes les mamans :
« Ta mère elle fait comme Mario, pour gagner de l’argent, elle saute ! »

Si vous êtes en surpoids, passer votre chemin :
« Il faudrait te compresser en format zip tellement tu es gros ! »

Petite question du type quelle est la différence entre… et… :
« Quelle est la différence entre Microsoft Windows et un clou ? Pour Windows, il n’y a pas besoin de marteau pour le planter. »

Celle-ci est spécialement pour les travailleurs de la SNCF et les geeks, comme quoi tout est possible :
« Si un informaticien prend le train, que fait-il ? Il vide la ram bien sûr ! »
Pour ceux qui n’auraient pas saisi, la ram en informatique et la rame pour les trains… 

Efficace et amusante :
« Pourquoi on ne trouve pas de geek le quatre avril ? Tout simplement parce que 4/04 no found. »

Voici une petite histoire, véridique bien sûr :

Trois ingénieurs sont dans une voiture afin de rejoindre le salon de l’informatique à Paris. Il y a un ingénieur de chez Linux, un ingénieur de chez Mac et un ingénieur de chez Windows. Alors qu’ils sont sur l’autoroute, un bruit survient, c’est un pneu qui a éclaté. Ils s’arrêtent et réfléchissent :

– L’ingénieur de chez Mac dit : « Il faut changer le pneu si on veut continuer »

– L’ingénieur de chez Linux ajoute : « Oui, mais il faut d’abord trouver pourquoi le pneu a éclaté pour éviter que ça ne se reproduise »

– L’ingénieur de chez Windows renchérit : « Bah on n’a qu’à juste continuer à rouler comme ça, on verra bien si le pneu se répare tout seul »

Separator image Publié dans Geek.