Ave, César !, un fim sympa, mais pas du niveau des meilleurs Coen

hail_caesar

Le dernier film des frères Coen est sortir le 17 février 2016. La bande-annonce laissait présager un pur moment de délire et d’absurde laissant entrevoir le meilleur des frères Coen. Au final, le film se révèle être nettement moins réussi. Attention, il ne s’agit pas d’un mauvais film, mais étant donné le duo de réalisateurs on était en droit d’attendre beaucoup mieux. Néanmoins, certains passages sont vraiment très drôles et les acteurs font ce que l’on attend d’eux. Reste que l’ensemble ressemble plus à une succession de petites scènes qui s’éparpillent un peu trop, et qui laissent l’intrigue générale peu développée.

Un casting de rêve

Les frères Coen nous ont à des castings très réussis à travers leurs différents longs métrages. Celui-ci ne déroge pas à la règle. Ainsi, on retrouve en vrac : Josh Brolin, Ralph Fiennes, Scarlette Johansson, George Clooney, Channing Tatum, Tilda Swinton, Alden Ehrenreich, Frances McDormand et même Christophe Lambert, sans oublier d’autres acteurs moins connus. Comme d’habitude chez les frères Coen, ces acteurs interprètent des personnages différents de leurs rôles habituels avec toujours un aspect humoristique.

Le problème c’est que le film ne creuse aucun de ces personnages, à part peut-être celui joué par Josh Brolin et qui est le personnage principal de cette histoire. On aurait par exemple aimé que Ralph Fiennes, Scarlette Johansson et Channing Tatum soient plus présents.

ave cesar

Un hommage à l’âge d’or du cinéma hollywoodien

L’histoire se déroule dans les années 1950 en plein âge d’or du cinéma hollywoodien qui enchaîne les films plus ou moins artisanaux. Les frères Coen ne cachent pas leur homme pour cette période et incluent de multiples références qui plairont aux amoureux du 7e art. D’ailleurs, le personnage principal, Eddie Mannix (Josh Brolin), est un fixer, c’est-à-dire une personne gérant divers problèmes liés aux différents films des studios Capitole. Tout u long du film sa quête principale est de retrouver l’acteur Baird Whitlok (George Clooney) qui a été kidnappé. A cette tâche principale, différentes autres petites missions vont venir s’ajouter.

L’idée de base est donc alléchante. Le problème c’est que les réalisateurs n’ont pas réussi à huiler l’ensemble et les sous-intrigues viennent parfois ralentir l’histoire principale et, chose rare chez les frères Coen, on s’ennuie parfois. Les sketches sont inégaux et par moment le film semble se disloquer. Au final, on en ressort plutôt déçu. Il manque également un aspect caustique si souvent présent dans leurs films précédents.

Un film qui reste amusant

Le film n’est pas raté, mais il reste comme une œuvre mineure parmi les nombreux chefs-d’œuvre des frères Coen. Si vous aimez leur humour, vous rigolerez devant certaines scènes vraiment hilarantes, et dans l’ensemble le film reste drôle. Cependant, ces scènes sont dans l’ensemble plus rares que dans leurs autres réalisations, hormis dans leurs films plus sérieux (The Barber, No Country For Old Men ou True Grit), mais dont le scénario était mieux écrit.

Le long métrage Ave, César ! n’est donc pas un grand millésime, mais il reste un film agréable à regarder pour certaines scènes et pour les acteurs. On espère que le prochain sera de meilleure facture, ce dont on ne doute pas un seul instant, tant les frères Coen sont talentueux.