Tout savoir sur l’adoption d’une tortue

En matière d’animaux de compagnie, il y a ceux qui optent pour les chiens et les chats de façon traditionnelle, mais aussi ceux qui préfèrent prendre soin d’animaux plus exotiques comme les tortues. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Une adoption réglementée

Clairement, adopter une tortue n’est pas une mince affaire mais des procédures claires sont prévues par la loi. A ce titre, il est indispensable de réaliser une déclaration auprès de la CITES afin de bien les avertir que vous possédez un animal dont la pérennité n’est pas assurée pour les prochaines décades. Certaines races sont en voie d’extinction. Notons qu’à présent, vous serez légalement propriétaire d’un animal qui n’est plus un bien meuble.

Aussi, il est importante de souligner que sa captivité doit être totale ou en semi-liberté. En effet, une tortue sera en mesure de découvrir l’environnement extérieur qu’à partir l’âge de 3 ans. La meilleure option est d’acheter un terrarium afin qu’elle puisse se balader et faire sa vie sans être chasser par quelques prédateurs bien malins comme les chats ou les oiseaux. N’oublions pas que la tortue est un animal solitaire, donc il n’est pas nécessaire de lui proposer un compagnon pour taper le carton (!).

Un animal qui ne régule pas sa température seul

L’un des inconvénients d’une tortue est qu’elle n’est pas capable de réguler sa température seule. Autant les humains transpirent pour réguler leur température, autant la tortue doit se déplacer pour faire baisser ou monter la sienne. Dans un tel contexte, veillez à lui proposer un point froid (terre, ombre) et un point chaud (au soleil, près d’un radiateur). Grâce à ces efforts, vous lui sauverez tout simplement la vie.

tortue-marine-géante

tortue-verte-reptileConcernant sa fameuse carapace, sachez qu’il ne s’agit pas que d’un seul bloc, mais bien de plusieurs strates soudées entre elles et qui possèdent bien évidemment des terminaisons nerveuses. Il s’agit aussi d’une barrière puissante et naturelle contre les infections et les parasites, il faut donc veiller à en prendre soin. Pour information, la tortue 2 fois par an lorsqu’elle est adulte et 1 fois par mois lorsqu’elle est encore jeune. Le principe des dents de lait est à retenir dans ce cas.

Enfin, concernant son régime alimentaire, inutile de lui donner les restes des repas, il ne s’agit par définition pas d’un chien. La tortue est herbivore donc donnez-lui de la salade, des bananes ou encore des pommes. Ne lui donnez surtout pas du pain ou du lait, elle pourrait mourir empoisonnée.

Separator image Publié dans Animaux.